mercredi 1 août 2018

Les Prières de sang - Jean-Marc DHAINAUT

Titre : Les Prières de sang
Auteur : Jean-Marc Dhainaut
Édition : Taurnada
Nombre de tomes : 2 pour l’instant
Date de parution : 5 juillet 2018
Nombre de pages : 218
Genre : Fantastique, paranormal
Décor : France
Lu en : Juillet 2018

10/10

Quatrième de couverture : Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…

Mon avis : J’ai découvert Jean-Marc Dhainaut avec La Maison bleu horizon, premier livre qui met en scène Alan Lambin, spécialiste en paranormal. J’avais apprécié cette lecture, aussi, quand les éditions Taurnada m’ont proposé de lire la suite, Les Prières de sang, je n’ai pas hésité. J’en profite pour les remercier au passage de me faire découvrir tant de bons titres, un vrai plaisir à chaque fois !

D’entrée de jeu, nous retrouvons dons Alan Lambin et Mina, une médium qui l’aide dans sa tâche. Un jour, une future mère appelle Alan pour lui faire part d’événements étranges dans sa maison qu’elle croit hantée. Cris, pleurs, chutes de température… elle commence à avoir peur. Alan pense que ce n’est rien, mais lorsqu’il finit par aller voir ce qu’il se passe, il se rend compte qu’il était bien loin de la vérité.

Les tomes 2 sont toujours un tournant crucial dans une série. Avec Les Prières de sang, Jean-Marc Dhainaut a su démontrer qu’il maîtrise son sujet et qu’il avait clairement des idées en réserve pour cette nouvelle aventure. Ce que j’ai apprécié le plus, c’est le fait que beaucoup d’éléments viennent faire écho au premier tome. À cet égard, les croyances d’Alan vont être bien chamboulées… Cela permet d’ailleurs au lecteur de s’immerger complètement dans l’histoire, suivant les doutes et parfois les peurs du spécialiste en paranormal.

L’auteur va plus loin, frappe plus fort et son histoire est bien plus sombre que la précédente. Cette montée en puissance est une vraie force, car les personnages évoluent et l’éventail des possibilités pour une suite (probablement ?) est énorme.

Une bonne lecture, qui m’a encore plus convaincue que le premier volet. Je vous recommande ce roman, qui peut se lire indépendamment de La Maison bleu horizon, même si le fait de lire l’histoire dans l’ordre permet un crescendo de l’action des plus agréables.


Une suite qui monte en puissance et vient confirmer le talent de l’auteur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire