lundi 4 mai 2015

Douze Contes vagabonds - Gabriel GARCIA MARQUEZ

Titre : Douze Contes vagabonds
Titre original : Doce Cuentos Peregrinos
Auteur : Gabriel García Márquez
Prix Nobel : 1982
Édition : Le Livre de Poche
Nombre de nouvelles : 12
Date de parution : 1995
Nombre de pages : 157
Genre : Conte, Nouvelle
Décor : Vienne, Naples, Genève, Barcelone, Amérique du Sud
Lu en : Février 2015

2/10

Quatrième de couverture : Une femme prise en auto-stop par l'autobus d'un asile d'aliénés se retrouve internée.
Un Colombien fait le siège du Vatican avec le cadavre imputrescible de sa fille, qu'il voudrait faire béatifier. Dix-sept Anglais sont empoisonnés à Naples par une soupe aux huîtres...
Le romancier de L'Amour aux temps du choléra, prix Nobel de littérature, se révèle aussi doué pour la nouvelle que pour l'épopée. Chacun des récits de ce livre nous entraîne en quelques pages au coeur de situations ahurissantes, où le " réalisme magique " cher à l'écrivain colombien imprègne tour à tour Vienne, Naples, Genève, Barcelone..


Mon avis : Gabriel Garcia Marquez est un auteur que j’apprécie beaucoup. Je trouvais sympa de lire ce petit livre de contes, que j’étais presque sûre d’apprécier. Grosse erreur. Je n’ai pas aimé du tout, j’ai mis plusieurs mois à le lire, j’ai eu de la peine à comprendre le sens et l’intérêt de certains contes… C’est une grosse déception, tout simplement. Alors bien sûr, vu que l’ouvrage présente douze contes, j’en ai bien trouvé deux ou trois plutôt bien. Notamment Je ne voulais que téléphoner, à l’histoire sympathique et au rythme très agréable. Par contre, la plupart des autres contes ne m’ont vraiment pas plu. Un manque de cohérence, des contes relativement dénués d’intérêt, des passages qui traînent en longueur… J’ai souffert pour finir malgré tout ce recueil (pourtant, il ne contient que 157 pages !) C’est bien triste pour un tel auteur. Mais il explique un peu son travail en début d’ouvrage. On comprend que ces contes ont été écrits tout au long de sa vie et qu’il a finalement décidé de les publier. Je pense qu’il savait au fond de lui que ces contes n’étaient pas au niveau de ce qu’il avait écrit (sinon, pourquoi avoir attendu si longtemps ?). Du coup, je suis déçue de l’ouvrage, mais je comprends la démarche. Je pense que ce recueil ne vaut la peine que si vous avez déjà lu plusieurs ouvrages de cet auteur.

Un conseil : si vous ne connaissez pas encore Gabriel García Márquez, ne commencez pas par cet ouvrage, il ne représente pas très bien sa façon d’écrire. Ce sont plus des bribes de sa vie un peu maladroitement (je trouve) montées sous forme de contes.

Un livre qui m'a paru bien trop fouillis et qui m'a beaucoup déplu...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire