lundi 14 août 2017

L'Enfant-rien - Nathalie HUG

Titre : L'Enfant-rien
Auteur : Nathalie Hug
Édition : Le Livre de Poche
Date de parution : 2012
Nombre de pages : 128
Genre : Littérature générale
Décor : France
Lu en : Juillet 2017

2/10

Quatrième de couverture : « Aussi loin que je me souvienne, je l’attendais assis, le menton sur les genoux, les bras autour des jambes et le dos appuyé contre la porte du placard. » Petit garçon étrange, Adrien guette chaque semaine l’arrivée du père de sa demi-sœur, dans l’espoir de recueillir un regard, une parole ou un geste tendre. S’il rêve d’un papa, Adrien veut surtout percer le secret de sa naissance, secret qu’il croit enfermé dans une boîte rouge, cachée hors de sa portée. Le jour où sa mère se fait renverser par une voiture et se transforme en « tas-de-fraises-à-la-crème », la possibilité d’une vie différente s’ouvre à lui. Mais Adrien, l’enfant-rien, peut-il vraiment trouver sa place dans une famille qui n’est pas la sienne ?

Mon avis : Je ne doute pas que des personnes vont apprécier ce livre, il n'est pas mauvais, je suis juste complètement passée à côté. Malheureusement, le choix de l'enfant au centre de l'histoire ne me plaît déjà pas des masses, puis le côté trop « enfantin », comme le « tas-de-fraises-à-la-crème »... C'est certes voulu, mais j'ai vite trouvé ça gonflant... Je ne suis pas vraiment une adepte du langage des enfants, ce n'est pas de la faute de l'auteur, mais du coup, j'ai levé quelquefois les yeux au ciel.

On se retrouve en présence d'un enfant « rien », comme le dit le titre. Un petit garçon qui ne connaît pas son père et qui se croit vide et transparent. On va le voir essayer d'apprivoiser par le père de sa demi-sœur. Je n'ai pas accroché, tout simplement, et la mère m'a vraiment énervée.

Par contre, gros coup de théâtre dans les dernières pages ! Ce qui prouve qu'avec un autre sujet, l'auteure peut me plaire, parce que je suis vraiment restée comme deux ronds flan.

Pas foncièrement mauvais, mais je suis passée complètement à côté, vraiment pas pour moi

2 commentaires:

  1. Je suis visiblement passé à côté de quelque chose aussi ! Apparemment je n'ai pas vraiment tout compris...

    RépondreSupprimer