jeudi 9 juillet 2015

Les Troubles scolaires - Alfred TOMATIS

Titre : Les Troubles scolaires
Auteur : Alfred Tomatis
Édition : Pocket
Date de parution : 1990
Nombre de pages : 218
Genre : Livre-guide (essai), (para)médical
Lu en : Juillet 2015

9/10

Quatrième de couverture : Plus de 60 % des élèves sont en difficulté scolaire !

A l'entrée en sixième, un enfant sur deux ne sait pas lire ! Pourtant, l'échec scolaire n'est pas une fatalité. Pour Alfred Tomatis, docteur en médecine, spécialiste des troubles de l'audition et du langage, "il faut revenir à l'enfant et à sa difficulté de vivre"... Pour découvrir que la quasi-totalité des enfants qui ne savent ni lire, ni écrire, ni compter correctement souffrent de blocages d'ordre auditif. Ce guide pratique, à l'usage des parents et de tous ceux qui fréquentent les enfants, donne enfin de vraies réponses au problème des troubles scolaires. La discipline créée par Tomatis, l'audio-psycho-phonologie, lui vaut une réputation mondiale.

Parmi ses patients : Maria Callas, Romy Schneider, Hans Hartung, Gérard Depardieu.

« J'arrivais à sortir quelques borborygmes, mais j'étais incapable de faire une phrase. Tomatis m'a fait faire un test d'écoute. J'avais une audition trop forte. J'entendais sur une gamme de 0 à 15 000 Hz, alors que la langue française se limite à 1 000-2 000 Hz. Ça me brouillait l'émission. Il m'a fait entendre Mozart, en supprimant les basses. J'ai commencé à me parler et j'ai commencé à dialoguer avec les autres. Avant, je n'étais qu'une petite bombe en déplacement. Cela a été une seconde naissance. » Gérard Depardieu, Paris Match, novembre 1988


Mon avis : J’ai déjà eu beaucoup de peine à donner un genre à ce livre. C’est plus un livre-guide, qui explique de façon très détaillée la méthode que Tomatis a mise au point afin de rééduquer l’oreille de certaines personnes qui présentent des blocages d’audition, de compréhension, de lecture et de communication en général. Tomatis décrit clairement le fonctionnement de l’oreille et l’analyse de l’information par le cerveau.

On apprend toutes sortes de choses sur les capacités d’audition de l’homme, ainsi que les différences existant d’une langue à l’autre, ce qui peut expliquer pourquoi un francophone (à la fréquence hertzienne comprise dans une fourchette mince) ne parvient pas à parler et entendre correctement l’anglais (à la fréquence nettement plus haute). Il parle aussi du développement des oreilles de l’embryon in utero, ainsi que de l’acquisition de la latéralité aux alentours de 4 ans. Tant d’éléments qui viennent jouer un rôle sur les capacités de compréhension et de communication de l’enfant (puis de l’adulte).

Il explique que parfois des problèmes surviennent (blocages psychologiques notamment) et décrit parfaitement notamment les problèmes en « dys » (dyslexie, dyscalculie ou autres). Selon lui, ces dysfonctionnement viennent d’une mauvaise audition, qui peut être réglée grâce à sa méthode et à l’écoute intensive de certains sons / musiques pendant plusieurs heures sur plusieurs semaines.

Sa méthode semble prometteuse et porter ses fruits, bien qu’elle soit étonnamment peu connue, malgré le nombre d’étudiants en échec scolaire pour cause de dyslexie (ou autres) et qui finissent piégés dans l’engrenage des psychologues souvent sans succès... Après tout, si la connexion entre l’oreille et le cerveau ne se fait pas, un psychologue risque de ne pas réussir à régler le problème.

Il décrit de nombreux autres cas, qui sont autant de problèmes sur lesquels on applique souvent un terme médical, sans pour autant venir régler le souci original. Je connais quelqu’un qui est en train de suivre cette méthode (pour cause de mauvaise ouïe depuis son plus jeune âge, suite à de multiples otites). En quelques jours, cette personne a déjà doublé sa capacité auditive et n’est plus obligée de tourner la tête pour diriger l’oreille qui fonctionne vers son interlocuteur.

Un livre passionnant, qui renseigne le lecteur sur une méthode peu connue, qui peut en aider beaucoup. J’ai appris beaucoup de choses, et je vais me renseigner davantage sur cette méthode, qui saura aussi aider les parents d’enfants en difficultés scolaires et leur présenter une solution efficace si l’enfant en question souffre d’un problème de connexion oreille-cerveau sans pour autant présenter un problème auditif (surdité par exemple) avéré.

Beaucoup d’exemples, de témoignages, d’explications scientifiques, tout en étant parfaitement compréhensible. Passionnant ! (Bon, je dois dire aussi que le problème me touche personnellement : je n'ai jamais été une mauvaise élève, mais mon audition semble trop élevée et je souffre beaucoup d'entendre les ondes, l'électricité, les tics tacs de montre et nombreux autres sons qui ne gênent normalement personne, mais qui arrivent me rendre folle et m'empêcher de me concentrer. Je vais d'ailleurs me renseigner sur cette méthode qui pourrait rééduquer mon oreille, ce qui serait un véritable soulagement.)

Lecture pour : Si vous êtes un parent d’un élève en difficulté, ou que vous vous êtes fait coller une étiquette de « dys » quelconque ou que vous pensez que votre audition n’est pas normale (soit trop faible, soit comme Gérard Depardieu trop forte), ce livre peut vous aider.

Passionnant, étayé de faits médicaux mais facile à comprendre et très encourageant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire