jeudi 4 mai 2017

Emorata : pour quelques grammes de chair - Nicolas FEUZ

Titre : Emorata : pour quelques grammes de chair
Auteur : Nicolas Feuz
Édition : Autoédité
Date de parution : 2014
Nombre de pages : 362
Genre : Policier, thriller
Décor : Camargue (FR), Neuchâtel (CH)
Lu en : Avril 2017

10♥/10

Quatrième de couverture : Un policier suisse est retrouvé assassiné sur une plage du Grau-du-Roi... Après ILMORAN, l'avènement du guerrier, ILAYOK, le berceau de la folie, et ILPAYIANI, le crépuscule massaï, retrouvez la toute première enquête de Michaël Donner, dans ce prequel de la "trilogie massaï". Encore jeune aspirant de l'ERAP, l'école de police, Donner se retrouve mêlé malgré lui à une sordide affaire d'assassinats, qui le mènera de la métropole horlogère de La Chaux-de-Fonds aux vastes étendues sauvages de la Camargue. Cette sombre expérience contribuera à forger son caractère et définira certaines lignes de son comportement en tant que futur inspecteur de la brigade des stupéfiants neuchâteloise.

Mon avis : Un corps est retrouvé dans une étrange posture et complètement défiguré sur une plage de Camargue. Son identité nous apprend qu’il s’agit d’un policier suisse, qui était dans le coin pour une affaire qu’il cherchait à faire éclater au grand jour. Rapidement, des enquêteurs locaux et deux policiers suisses sont dépêchés sur les lieux. Cette curieuse affaire va les mener bien plus loin que quiconque aurait pu l’imaginer de prime abord, et quelques grammes de chair y seront pour beaucoup…

Jusqu’à maintenant, carton plein ! Trois livres de Nicolas Feuz dévorés, trois livres que j’ai complètement adorés ! Alors si vous croisez l’un de ses livres au coin d’une librairie, n’hésitez pas un seul instant, et en cherchant rapidement sur Internet, vous pouvez très facilement vous les procurer de toute manière notamment sur « TheBookEdition », alors… vous n’avez aucune excuse pour ne pas craquer !

Plus sérieusement, cette enquête commence fort, avec un corps retrouvé sur une plage qui a été tué de la manière la plus originale que j’aie pu voir ! (Et non, je ne vous en dirai pas plus, donc encore une raison de plus d’acheter ce livre… Qu’est-ce qui vous retient encore sur ma chronique ? Filez l’acheter !) J’avoue que lorsque le corps est décrit, et de même, la façon dont le meurtre a été commis, je n’ai pas pu m’empêcher de rire, tout en étant horrifiée.

Ensuite, tout s’enchaîne avec brio. On fait le va-et-vient entre la Camargue et la Suisse, où une autre affaire se joue en parallèle, qui nous mène à faire la connaissance de Michaël Donner, un bleu encore à l’école de police, mais qui va être dépêché sur l’enquête en Camargue.

Je ne veux vraiment pas vous en dire plus, mais autant dire que j’ai apprécié remonter le fil de l’enquête. Encore une fois, tout concorde et une tension permanente nous tient « collé-serré » au livre jusqu’à ce que tout explose avec un final grandiose ! En plus, la plume est agréable, tout se joue sans heurt, dans une ambiance parfaitement réaliste et quelques expressions typiquement suisses donnent du relief et de la personnalité au texte. Que demander de plus ? À part d’autres pépites du genre, peut-être ?

Du suspense, un meurtre original, une enquête palpitante et bien ficelée, un dénouement explosif... J'ai ADORÉ, tout simplement

2 commentaires:

  1. Je ne connais ni le titre ni l'auteur, mais je vois que c'est un gros coup de coeur. Il faut donc que je le retienne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Et j'ai aussi lu "Horrora borealis" de lui, qui était aussi un gros gros coup de coeur ! Une pure merveille !

      Supprimer